le fort
Ce tableau a été réalisé en 1958 par Gilbert CARPENTIER (décédé). Il est, maintenant, la propriété de Jean-jacques VIVO.

Fort de l'Eau, Alentours d'Alger
une principauté mahonaise aux portes d'Alger

La " CAPITALE " de la brochette !!!!!
Soubressade et jardinage.., les deux mamelles de Fort-de-l'Eau.
url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/fort_leau/fort_leau.htm
sur site le 1/11/2001
...dernier ajout : déc. 2016

30 Ko
retour
 
Echo d'Alger du 5-8-1921 - Transmis par Francis Rambert
Echo d'Alger du 5-8-1921 - Transmis par Francis Rambert
  galerie de cartes postales n°1
  galerie de cartes postales n°2
19-10-2005
Photos de classe
déc. 2014
Fondation de Fort de l'Eau, Echo d'Alger, 1913
mars 2014
Aux environs d'Alger Julien Duvivier tourne "Golgotha" - Echo d'Alger
février 2016
Inauguration du casino et du grand hôtel _ 15-7-1920
mai 2013
Poème offert par Jocelyne Mas, poète écrivain : sur le fond bleu de mes souvenirs (en PDF)- Extrait de " Au gré des flots" - " Quand le vent en colère..."
mai 2013
Poème offert par Jocelyne Mas, poète écrivain : sur le fond bleu de mes souvenirs (en PDF)- Extrait de " Au gré des flots" - " Très loin de l'autre côté..."
9-4-2008
FORT DE L'EAU - Vacances marines
28-1-2008
Incursion dominicale au royaume des brochettes par Gabriel CONESA.
12-2-2006
LES MAHONNAIS DE FORT DE L’EAU
23-12-2005
Souvenirs de Jean Cellmer
3-12-2005
Les colonies de vacances de la ville d'Alger
  Fort de l'Eau, une principauté mahonnaise aux portes d'Alger. Fernand LLURENS, Extrait de la Dépêche Quotidienne (Samedi 23 janvier 1960)
  Il faisait bon vivre à Fort de l'Eau récit, Pnha n°42 janvier 1994 .
  Alger et ses ordures, texte de Pierre Caratero, AFN-Collections n°32, juillet 2002
  Création de Fort de l'Eau, décret de LN.Bonaparte
  FORT DE L'EAU AVAIT 100 ANS.., Extrait partiel du numéro spécial de "LA REVUE DE MINORQUE" paru dans l'Ile à cette occasion

NOTE IMPORTANTE : TOUT CE QUE JE RACONTE LÀ S'EST PEUT-ÊTRE DÉROULÉ À SIDI-FERRUCH ( Purée de mémoire ! )

J'ai encore en mémoire une sortie familiale à Fort de l'Eau ( ou Sidi-Ferruch ?) .J'avais 6 ou 7 ans

-----Nous étions en vacances à la ferme, chez mes grands-parents,à Réghaïa, à une dizaine de kilomètres de Fort de l'Eau. Juillet, août , qu'importe : il faisait toujours beau. Mon grand-père décida d'un pique-nique à Fort de l'eau.

-----Mais quel pique-nique ! Nous mîmes dans un de ces camions Renault, bâché, la grande table de la salle à manger qui pouvait accueillir une douzaine de convives, les chaises , le fourneau ou quelque chose d'approchant , la bâche devant nous servir d'abri, le chien ( Pyram?) Et nous voilà partis : grands-parents, parents, oncles, enfants...et la tantina de Burgos, ollé!!!Quelle équipée !

-----Je revois encore mon grand-père, son indévissable casquette sur le crâne, les pantalons relevés au-dessus des genoux, dans l'eau , le carreau (c'est comme un masque de plongée, une boîte avec un fond en verre pour bien voir le fond de l'eau) d'une main, le trident dans l'autre pour déloger des douzaines d'oursins. On aurait dit " Neptune sortant de l'onde " au milieu des rochers !!!

Tout ce qui reste des participants s'en souvient encore ...

Autre souvenir, à propos du Fort de Fort de l'eau. ( ou de Sidi-Ferruch ? )
Ce fort semblait alors quasi abandonné.
Avec mon cousin Philippe, après le bain à la plage de la " Sirène "( ou celle de Sidi-Ferruch?), nous l'escaladions et marchions sur le haut des larges murs. En bas, dans la cour ,déambulaient de gigantesques tortues ( plus de 50 kg, je suppose ) .