LODI, village du Titteri

D'Alger à Laghouat ( Guides bleus Hachette, 1955.)
ENVIRONS ( de Médéa) — I.° Le Nador (4 k. N.-0. ; chemin carrossable) est une longue crête orientée N.-O.-S.-E., dont le versant S. s'abaisse en pente douce vers Lodi et Médéa, tandis que le versant N. s'escarpe en forme de falaise. — On atteindra le point culminant, à l'extrémité N.-O. (1.120 m.), soit par Lodi (prendre à dr.), soit par la route d'Alger (prendre à g. vers 4. k.). — Vue très étendue.
2° Nelsonbourg (26 k. S. ; route en mauvais état ; service automobile), centre de colonisation créé en 1911 et en commune en 1947 (5200 hab.) ; vignobles.
DE MÉDÉA A AFFREVILLE (62 k. O., par la route N. 18, accidentée)— La route, parallèle à la voie ferrée, prend la direction O. — 4 k. Lodi, commune de 5.700 hab., à 927 m. d'alt. Station estivale (colonie scolaire des s Petits Cheminots à la Montagne ») ; abbaye de Tibharine (Trappistes).
A 3 k. N.-O., par chemin : le Nador (V. ci-dessus).
A 8 k. N. par la route D. 8, Nleuzata-les-Mines (ch. de fer, p. 20), hameau ; mines fer et de cuivre ; carrière de gypse et plâtrière.

LODI.- La bataille du pont de Lodi oppose, le 10 mai 1796 (21 floréal an IV), l’armée d'Italie du général Bonaparte aux armées coalisées commandées par le général Sebottendorf, pour la prise du pont de Lodi sur l’Adda. Elle conclut de manière victorieuse la deuxième partie de la campagne d’Italie.(Wikipédia)

url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/lodi/lodi.htm
mise sur site : novembre 2013...+ janvier 2014

3 Ko
retour
 
Pour situer Lodi
Pour situer Lodi
  galerie de vignettes - cliquer sur chaque image pour agrandir
Aux alentours (loupettes)
  Médéa
22-3-2009
Le Titteri des Français - 1830-1962 - DEUXIEME PARTIE : LES LOCALITES - C / LES VILLAGES DE COLONISATION
Sous la Seconde République : Lodi (ou Draa Esmar) et Damiette (ou Aïn Dhab)
Documents et textes : Georges Bouchet
  Barrage du Ghrib
  Berrouaghia
  Boghar
  Chréa