Hammam Righa ou Rirha, "les bains de Salomon"
et son charme (entre Alger et Tenied -el Haad).

Guides Bleus 1955: « ...centre dépendant de la commune mixte des Braz, à 520 m. d'alt. ; source ferrugineuse près de l'église..»

-Hammam Righa, centre dépendant de la commune mixte des Braz, à 520 m. d'alt. ; source ferrugineuse près de l'église.
----------À 1 k. O. du village se trouvent les Bains d'Hammam Righa (Grand-Hôtel des Thermes, 25 ch., rest., tél. 0-0l), situés sur l'emplacement des Aquae Calidae des Romains, cité dont il ne reste plus que des vestiges sans intérêt.
----------Adossée au N. à de vastes forêts de pins, cette station thermale est installée sur une terrasse inclinée au S.-E. et jouit d'une étendue vue et pittoresque.
----------Les eaux d'Hammam Righa, dont la température varie, suivant les sources de 39° à 67°, sont des eaux salines sulfatées calciques, de composition analogue à celles du bassin de Contrexéville. Une source froide, gazeuse et ferrugineuse, donne une eau de table. La station se recommande principalement pour les arthrites, les affections rhumatismales et goutteuses, les troubles nerveux, les blessures et les traumatismes. Elle convient aux hiverneurs (mais non aux phtisiques et tuberculeux), aux convalescents et à tous les malades qui ont besoin de suivre ou de continuer un traitement thermal dans une saison où les établissements de France sont fermées.C'est une station sanitaire hivernale, où la température ne s'abaisse guère au-dessous de 13° durant les mois d'hiver.
-----------Les autochtones appellent souvent Hammam Righa du nom de Hammam Slimane, "les bains de Salomon " ; ils croient que le roi Salomon a, dans la montagne, des chameaux tout chargés de charbon destiné à entretenir le feu souterrain auquel ils attribuent la haute température de l'eau, et ils l'invoquent en brûlant du benjoin. Plusieurs milliers de musulmans y viennent tous les ans, arrivant souvevent en caravane, avec chameaux, mulets, ânes. Tout à fait à l'écart de l'établissement, ils se livrent à diverses pratiques curieuses : sacrifices d'animaux de toutes sortes, ablutions, processions avec chants, etc. (on a la chance de les voir surtout le lundi). -

----------À 150 m. à 1'E., ferme Mont-Rose, dépendance de l'établissement où sont les écuries, la vacherie, le poulailler, etc. A 220 m. à l'ouest, l' hôpital militaire (3 piscines).
----------ENVIRONS. - A l'O. s'étend la forêt de-Chaïba, de 800 hect., propriété de l'établissement. Cette forêt, plantée en pins, est traversée par deux routes très pittoresques. Le petit tour a 4 km. ; le grand tour, 8 km. environ.
----------Une excursion très recommandée est celle de la giboyeuse forêt de Tagrara (à mulet, 5 à 6 h. aller et ret.), qu'on gagnera, en suivan le ravin de l'oued Sidi Moussa, par un sentier ombragé ; beaux chênes- lièges. Si l'on n'est pas pressé, on poussera, au-delà de la maison forestière, jusqu'au ravin de l'oued Sidi Bou Yahia, sur le revers N. de la montagne. - On peut aussi monter : au Samsam (853 m.) ; au Nador des Soumala (764 m. ; beaux points de vue) ; aux Zaccar Chergui Gharbi (par Margueritte ou par Miliana ).

url de la page : http://alger-roi.fr/Algerhammam_righa//hammam_righa.htm
sur site le 27-4-2004...+ le janvier 2015

41 Ko
retour
 

Hammam Righa ou Rirha, "les bains de Salomon"
22-4-2011
mars 2016
Page d'aperçus.
11-5-2011
les stations thermo-minérales
janvier 2015 Création du village de Hammam Rir'a ( ou Righa)
avril 2012
Le bain maure (hammam) (+ PDF)
22-4-2011
L'oasis thermale de Hammam-Rirha par Claude-Maurice Robert (†) Grand Prix littéraire de l'Algérie
  Les sources thermominérales de l'Algérie
  une photo de la classe unique en 1947