la cité du Climat de France et le Frais-Vallon - Alger,

----------De l'avenue de la Bouzaréah, qui traversait Bab et Oued, partait l'avenue du Frais-Vallon, qui, remontant le flanc droit de la vallée du Mkacel ( voir oueds d'Alger) ou oued Atoun, passait devant l'école d'apprentissage de bijouterie indigène, ouverte en 1930. Elle longeait et contournait le bas de Climat-de-France, groupe d'immeubles modernes dépendant d'El Biar, laissait à droite le pont d'où l'on pouvait aller directeent soit à Bab el Oued, soit à Bouzaréah par Beau-Fraisier, s'élevait dans le pittoresque verdoyant Frais-Vallon parsemé de villas et rejoignait la route des Tagarins.

Ainsi donc, dans des délais qui varient entre 12 et 18 mois, la Ville d'Alger et son Office auront pu mettre à la disposition de la population plus de 2.600 logements nouveaux.
Au fur et à mesure que les projets en cours se réalisent, d'autres sont étudiés et lancés.
Le 4 août 1954, démarraient les travaux Je la cité du Climat-de-France (4.000 logements).
Cet ensemble, le plus important qui ait jamais été conçu en une seule fois, couvrira 25 hectares et pourra abriter 30.000 habitants.
Là encore, des difficultés dues au caractère du terrain ont contraint à une refonte des plans primitifs, retardant ainsi de quelques mois la mise à exécution.
Plus de 700.000 mètres cubes de terre ont dû être déplacés.
Quoi qu'il en soit l'assainissement des sols étant pratiquement terminé, les immeubles commenceront à s'élever vers juillet-août de cette année.(Alger-Revue", mai 1955)
Une première tranche de 850 logements devrait pouvoir être mise en service vers mai 1956.

url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/climat_france/climat_france.htm
mise sur site le 13-05-2005...un + oct. 2016
32 Ko / 14 s
retour
 
  plan de situation
8-10-2006
Photos de classes
21-5-2008
un impressionnant réseau souterrain de 165 km Ces voies obscures assurent l'hygiène de la Cité, les égoûts
oct. 2016
des vues
la cité de Climat de France, la place des deux cents colonnes
Au fond, les carrières Jobert,; sur la droite : Saint-Eugène