Géographie de l'Algérie
L'HARRRACH
parfois fleuves aux crues désastreuses, le plus souvent pestilentiel égoût

L'oued, dénommé Harrach, prend naissance à " La Passerelle "à 3 kilomètres en amont d'Hammam-Mélouane. Il est formé par a réunion de plusieurs oueds qui prennent leurs sources dans l'Atlas Blidéen, entre autre sur le versant sud de la crête qui porte Chréa.
Il sort de la montagne près de Rovigo et coule du Sud au Nord jusqu'au niveau de Baba-Ali où son cours s'infléchit vers le Nord-Est, via Gué-de-Constantine, jusqu'à Maison-Carrée qu'il traverse et où il a son embouchure.

II a pour principaux affluents : sur la rive droite:
- l'oued Djemaa, qui prend sa source dans la région du col des Deux Bassins et passe à l'Arba et Sidi-Moussa ;
- l'oued Smar, qui draine la zone située ou Sud de Maison-Blanche et rejoint l'Harrach à Maison-Carrée. sur la rive gauche:
- l'oued Terra, qui draine par plusieurs affluents la région de Birtouta-Chebli-Bouïnan ;
- l'oued Kerma, qui débute à Chàteauneuf et traverse les communes de Birkadem et Saoula.

A l'embouchure, le bassin versant total est de 1.223 km2, soit le tiers environ de la superficie du département d'Alger.

http://alger-roi.fr/Alger/geographie/harrach/harrach.htm
mise sur site le 11-9-2007...retouchée le 12-1-2011

5 ko
retour
 
  galerie de vignettes
11-9-2007
Une tache dans le grand Alger, L'HARRRACH
parfois fleuves aux crues désastreuses, le plus souvent pestilentiel égoût
13-12-2009
Contribution à l'étude de la vulnérabilité urbaine au risque d'inondation dans un contexte de changement climatique - Cas de la Vallée de l'Oued El Harrach à Alger " Contrer les risques d'inondations