le boulevard Carnot - le front de mer - Alger

-----« Le Front de mer, partant du square Guynemer, débutait par le boulevard Carnot, bordé d'arcades et établi, comme son prolongement le boulevard de la République, en terrasse le long du port, qu'il dominait d'une quinzaine de mètres. L'ensemble de plus de 1500 mètres donnait une façade magistrale à la ville d'Alger.
-----Les voûtes étagées, construites de 1860 à 1866 sous Napoléon III, supportaient ces deux boulevards, ainsi que le boulevard Anatole France dans le prolongement au Nord. Au début du siècle, ces voûtes comportaient plus de 350 magasins ou logements.
---Le boulevard Carnot finissait à la hauteur du square Aristide Briand, ancienne place Bresson qu'ombrageaient palmiers, ficus et magnolias. En face, le bastion avait un ascenseur qui permettait d'accéder à la gare centrale située en contre-bas, ainsi qu'au môle El Djefna, où se trouvait la gare maritime.
-----L'ensemble monumental du Front de mer, conçu par un architecte artiste du nom de Frédéric Chassériau, une fois terminé, reçut son nom de l'impératrice qui posa la première pierre du boulevard. Il prit ensuite le nom définitif de boulevard de la République. »(" Alger de ma jeunesse, J.Gandini, Éditions J.Gandini, Nice)



url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/bd_carnot/boulevard_carnot.htm
pages mises sur site le 2/11/2001 à 16 h 30
...+ nov. 2016

16 Ko
retour
 
Guides Joanne (1906-1907), Quartiers au S. de la place du Gouvernement.

Les quartiers situés au S. de la place du Gouvernement ne renferment pas de monuments qui puissent intéresser les touristes. C'est la ville moderne, celle des magasins, des cafés, des hôtels

Partant de la place du Gouvernement, le boulevard de la République auquel fait suite le boulevard Carnot, longe en terrasse le port; de grandes maisons à arcades, l'Hôtel de Ville, la Banque de l'Algérie, la brasserie Gruber, le Trésor, les Postes et Télégraphes (transfert prochain au boulevard Laferrière), en garnissent le côté O. La dernière partie du boulevard, bordée de terrains militaires désaffectés qui se bâtissent rapidement (là va être édifiée la nouvelle Préfecture) incline au S.-E. jusqu'à l'emplacement de l'ancien fort Bab-Azzoun.(note du site, environs square Guynemer)

Les voûtes étagées qui supportent ces deux boulevards, ainsi que le boulevard de France qui les prolonge au N. dominant de 15 m. le port et ses quais, ne comportent pas moins de 350 magasins ou logements; elles ont été édifiées de 1860 à 1866, au prix.de 7 millions et demi, et sous bénéfice d'une concession de 99 ans, par un amodiataire anglais, sir Morton Peto, auquel s'est substituée une société de même nationalité.

Parallèlement au boulevard de la République, à l'angle S.-0. de la place du Gouvernement, s'amorce la rue Bab-Azoun, rue très commerçante et très fréquentée par les promeneurs; c'est la plus animée d'Alger. On n'y voit aucun monument, les casernes turques, les marchés aux grains et aux huiles, les bagnes, entre autres celui où Cervantès fut prisonnier, ayant depuis longtemps disparu.

A l'extrémité de cette rue, sur l'emplacement de l'ancienne porte Bab-Azzoun, où se heurta en 1511 l'armée de Charles- Quint, le square de la République, ancienne place Bresson, balance au vent. ses panaches de palmiers, ses massifs toujours verts de bambous et de magnolias. Dans le kiosque, l'excellente musique municipale se fait entendre les soirs d'été (chaise, 15 c.). A l'O. est le Grand-Théâtre, qui contient. plus de 2,000 places; on y joue l'opéra, le drame et la comédie. A côté s'élève le Cercle militaire, très bien installé dans les cieux anciennes casernes de janissaires de la rue Médée. Il a son entrée principale par l'escalier de la rue Corneille, sur un des angles de la place; on peut obtenir la permission de le visiter.

  Boulevard Carnot, aperçus de cartes et photos n°1, cliquer sur l'image pour l'agrandir
  Boulevard Carnot, aperçus de cartes et photos n°2, cliquer sur l'image pour l'agrandir
mai 2012
Publicités concernant le quartier
mai 2015
L'inauguration de la Préfecture -1913
mars 2014
M. LE GOUVERNEUR GÉNÉRAL DE L'ALGÉRIE INAUGURE LES SERVICES DE L'O,F.A.L.A.C. 1933
2-12-2005
Inauguration monument aux Morts aux Marins
  plan du boulevard Carnot (175 ko)