Aïn-Taya, l'un des joyaux de la côte algéroise
avec JEAN-BART, SURCOUF, LA PEROUSE
Ces villages aux noms évocateurs - créés à l'origine pour accueillir des pêcheurs bretons - ne semblent pas en avoir retenu beaucoup... comme en témoignent ces extraits d'un annuaire édité en 1900
extrait de la revue du gamt, n°69, 2000/1, ...adhérez !!!
sur site le 30-04-2003

6 Ko
retour
 


-------JEAN-BART, SURCOUF, LA PEROUSE
-------Ces villages aux noms évocateurs - créés à l'origine pour accueillir des pêcheurs bretons - ne semblent pas en avoir retenu beaucoup... comme en témoignent ces extraits d'un annuaire édité en 1900

JEAN BART en... 1900

-------Hameau de la commune de plein exercice d'Ain Taya qui est à 4 km O. Créé en 1892. A 1 km Est du phare du Cap Matifou. Station de pêcheurs français en voie de peuplement, sur la route d'Ain Taya à Alger. Des emplacements sont réservés pour les industriels qui désireraient créer des fabriques de conserves.
Cafés : MELCHION (Mme Emile)et Vve SENSENBRENNER Garde maritime : ROLLAND Jules
Institutrice : BOURBON Mme
Curé : BAUDOUNET Alexandre
Epicier : WOLFF

SURCOUF en... 1900

-------Hameau de la commune de plein exercice d'Ain Taya qui est à 1 km 500 de cette localité. Station de pêcheurs français. Création en 1895.
Dépôt de dynamite représenté par M. GERMAIN Eugène.
Café : ORFILA Louis
Institutrice : RAUCH DE ROBERTY
Usine servant à la salaison des sardines : DION Georges Directeur et LAMBOT Jean

 

LA PÉROUSE en... 1900

-------Village de pêcheurs créé en 1897. Arrondissement d'Alger. Commune d'Ain Taya - au Cap Matifou - Feux du village : 25. Lots urbains avec maison d'habitation et lots de jardin exclusivement réservés pour les familles de pêcheurs venant de la métropole.
Capitaine du Lazaret : CHEVALIER
Institutrice : GAUTHIER Mme
Garde sanitaire : LEPOIX J.
Epicier : POMPONI François
Café : PARACHINI François
Usine de salaison des sardines : MATARESE Directeur

Source : Extrait de l'annuaire Général de l'Algérie et de la Tunisie édité en Algérie par H. L. LAGELLE.

Transmis par Josette SCOTTI
Adh. N° 719

N.D.L.R.du GAMT - Nos relevés des concessionnaires de JEAN BART ne révèlent que 3 familles originaires du Morbihan : LE GARREC Charles, SALIN Alphonse et Jean Marc. Dans un prochain numéro de revue, nous constaterons que les "Finistériens"
demandaient surtout à partir pour Philippeville et Collo... Y sont-ils restés ? C'est ce que nous verrons !