SIDI AÏSSA

Guides bleus Hachette, 1955.
D'Alger à Bou Saada et à Biskra.-
D'Aumale à Berrouaghia.
145 et 149 k. Installations de la Société des Pétroles d'Aumale dont plusieurs puits se trouvent (à env. 10 k. S. ; route) au bord de l'oued Guetterini. Tracé ensuite peu accidenté et parcourt monotone ; le pays est fort dénudé ; cultures céréalifères.
157 k. Sidi Aïssa, grosse agglomération à 650 m. d'alt., cheh-lieu d'une commune mixte de 38.000 hab. Important marché le lundi.
A g. (O.), route D, 136 vers (33 k.) Maginot, centre de colonisation (59 k.) Ain Boucif (p. 135) et (92 k.) Arthur (p. 135).
Parcours ondulé ; nombreux oueds à sec. — 175 k. Col du Signal (598 m.), puis large plaine où l'on peut voir, par de chaudes journées, des effets de mirage. —

Georges Bouchet, Le Titteri des Français Sidi-Aïssa porte le nom d'un saint homme de l'Islam si vénéré qu'à sa mort deux clans se disputèrent sa dépouille. Toute une journée de disputes s'étant achevée sans qu'il y ait de vainqueur, chacun alla dormir. Le lendemain il y avait sur le terrain deux cadavres du saint marabout Aïssa. Ainsi finit cette belle histoire dont je ne saurais réellement garantir l'authenticité.»

Note du site:
Il existe Sidi-Aissa en Tunisie.
Je n'ai pas retrouvé celui de la frontière algero-marocaine.

url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/sidi_aissa/sidi_aissa.htm
mise sur site : jun 2015...+ août 2015

50 Ko
retour
 
Sidi-Aïssa (carte Michelin, n°172.)
Sidi-Aïssa (carte Michelin, n°172.)
  galerie d'aperçus
août 2015
petit diaporama...
3-4-2009
Géographie de l'Afrique du nord - Le Titteri des Français - 1830-1962
DEUXIEME PARTIE : LES LOCALITES - C / LES VILLAGES DE COLONISATION - 2 / Sous le second empire : Bir-Rabalou (ou Bir-Ghabalou) et Sidi-Aïssa - Documents et textes : Georges Bouchet
2009
Sur ce site
Titteri des Français
- Documents et textes : Georges Bouchet