SAINTE CLOTILDE , environs d'Oran

Guides bleus, Algérie, Tunisie, 1955
Mers El Keblr, Aïn El Turk, Bou Sfer, El Ançor, Bou Tiélis, Misserghin.

Route : — 75 k. O.-S.-O., par les routes D. 20 et N. 2. — Services automobiles d'Oran à El Ançor et de Bou Tiélis à Oran.

Du porc, on suit le quai Charlemagne qui longe le Vieux-Port et la route s'élève en laissant à dr. la pointe de Lamoune, puis s'engage dans un tunnel de 1.800 m. de longueur, percé au dessus de l'ancienne route en corniche qui passait aux Bains de la Reine, maintenant abandonnés.

D'après la légende arabe, une source aurait jailli sur l'Invocation de Sidi Dedeyeb . Après la prise d'Oran, le cardinal Ximenès fit usage de ses eaux, ainsi que Jeanne la Folle, fille d'Isabelle la Catholique, d'où le nom de bains de la Reine.
Les eaux chlorurées sodiques bromurées, d'une température de 55°, furent exploitées autrefois.

4 k. Sainte-Clotilde, à g. de la route, sur la hauteur dite l'Amphithéâtre (110 m.). La route et le littoral sont bordés de docks et entrepôts. A g., route vers le col de Santa-Cruz et le marabout (p. 197).

6 k. Roseville, petit village à g., sur un coteau dominant la mer. — 7 k. Saint-André-de-Mers El Kebir (dépendant de la commune de Mers El Kebir); sardineries et fabriques de conserves alimentaires.

A g., route conduisant, par (3 k. 5) la batterie du Santon et le flanc N du Murdjadjo, à (5 k.) la route d'Ain El Turk à Bou Sfer et (9)1.) Bou Sfer...


url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/sainte_clotilde/sainte_clotilde.htm

mise sur site : sept. 2018

Ko
retour
 
EN CONSTRUCTION
sainte clotilde
Pour situer le lieu
(carte Michelin, 172, 1958)
  quelques vues