emblême Pieds Noirs

appareil kodak papa.
C'est avec cet appareil que mon père a pris la plupart des photos présentes dans ces pages. De quand" il fréquentait" ! jusqu'à 1962 . Du 6 x 9 en rouleau.

des photos de ma jeunesse algéroise
Du 7 juin 1942 , ma naissance au 12 juin 1962, mon exode d'Algérie
presque 20 ans jour pour jour
retouchée le 7/05/2002...+ le 13-10-2011

un coeur rien que pour vousil faut tout ça pour une bonne correction
retour
 
  album 0 : mes parents avant ma naissance
  album 1
  album 2
  album 3
  album 4
  album 5
  Photos de ma famille
  le plan Simoun

SOLILOQUE ou Préambule

-------Des photos, quelques photos, peu... Cliquez sur le liens que vous rencontrerez ci-dessous
-------Finalement pas tellement de clichés. Une soixantaine, à tout casser. C'est vraiment peu pour vingt ans d'une vie.

-------D'abord, parce qu'à la date de ma naissance, posséder un appareil et s'en servir n'était pas aussi courant que de nos jours. Ensuite, peut-être, on ne pensait pas à se rassasier de souvenirs, l'on ne savait pas " ce qui nous pendait au nez"...Pourquoi des souvenirs ? On avait tout à portée de mains : sa famille dans un rayon très court, la mer, le soleil, la rue Michelet, la rue d'Isly, Alger. Je crois que chacun d'entre nous connaissait son Alger par cœur. Alors, pourquoi des souvenirs, l'avenir était si clair ...Jusqu'à un certain moment où la clarté prit une autre teinte !

-------Photos plus nombreuses à partir de 1960. Mon père m'a initié très tôt à la photo et, ayant réussi mon premier baccalauréat (avec mention bien), mes parents m'offrirent un Foca 34x36, marque prestigieuse à l'époque. Je n'étais plus obligé d'emprunter en douce le Kodak à soufflet - qui fonctionne encore - de mon père pour faire le zouave avec mes copains ou photographier, en douce, mes professeurs, mes institutrices en pleine classe.J'ai, ainsi, quelques portraits d'eux dans leur fonction.

-------Donc, d'avantage de photos à partir de 1960, en noir surtout. La couleur, telle que nous la connaissons de nos jours, était très peu pratiquée. La couleur ne se faisait que sur diapositives et pas systématiquement .Depuis, j'ai tout archivé sur Kodak photo CD. La photo me passionnait et me passionne encore. Donc, des photos de personnes puis, quand la fin se fit entrevoir ( pour nous, jeunes gens, je crois que l'on n'a pas saisi de suite.), quelques trop rares vues d'Alger( page principale) ou quelques événements du premier semestre 62 dans
ma dernière pellicule algéroise.

-------Subséquemment, ci-après, surtout moi.

-------Je crois déjà avoir signalé, dans une page, que ce site était perso-narcissique ou narcissico-persique?.Vous n'êtes pas obligé(s) de tout regarder mais cela me fait plaisir, à moi, d inclure ces clichés, pour les Miens. N'est-ce pas là le principal ? ...À mon âge, il serait enfin temps de commencer à me moquer de ce que peuvent penser les autres de moi et de vivre ma vie (ou le temps qu'il lui reste) selon mon bon vouloir ou selon mes moyens tout en essayant d'être conciliant avec certaines contraintes familiales !!!

-------Alors, place aux six albums de ma jeunesse algéroise du , pratiquement, 7 juin 1942 au 12 juin 1962.