CAMP DU MARÉCHAL - la grande Kabylie

Guides bleus Hachette, 1955.
La grande Kabylie ou kabylie du Djurdjura
D'Alger à Bougie par Azazga
Suite de la route directe. — Après Haussonvillers, le relief du sol s'accuse davantage. Nombreux tournants ; montagnes boisées ; cultures arbustives sur les pentes : la Kabylie commence.
86 k. Camp - du - Maréchal (ch. de fer, p. 26), commune de 12 500 hab., à 65 m. d'alt., sur la rive g. du Sebaou, dans une région agricole fertile ; docks de la Tabacoop kabyle. Monument commémoratif, par Falguière.
IP-
Camp du-Maréchal a la même origine alsacienne que Haussonvillers (p. 272), et son nom rappelle l'installation sur ce point du camp du maréchal Bugeaud, lors de l'expédition de 1844.

Sur la rive opposée du Sebaou, Bordj Sebaou fut un poste turc qui joua un grand rôle dans les guerres entre Algériens et Kabyles.

A g. s'embranche la N. 25 qui descend la rive g. de l'oued Sebaou et rejoint (10 k.) la route d'Haussonvillers à Dellys décrite p. 272.

89 k. La route et la voie ferrée serrent de près la rive g. de l'oued Sebaou , puis suit pendant 2 k. l'oued Bou Gdoura, l'un de ses raffluents de g. A dr., on aperçoit les hautes cimes, souvent neigeuses du massif du Haïzer.


url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/camp_marechal/camp_marechal.htm

mise sur site : avril 2017

70 Ko
retour
 
EN CONSTRUCTIONCamp-du-maréchal
Camp-duMaréchal
(carte Michelin, n°172, 1958)
  quelques vignettes d'aperçus du coin...