sur site le 22/8/2002
Bonjour à tous,

De temps à autres des visiteurs inattendus déposent des messages dans la B.A.L du site Algérianiste national. Le message ci dessous témoigne des questions et interrogations qui viennent à l'esprit de certains Algériens, sans doute de la nouvelle génération. Ce type de point de vue n'est pas légion mais il apparait de temps à autre et ceci de plus en plus souvent...
Amicalement.

Luc.

12 Ko / 9 s
précédent
retour
suivant

Bonjour à tous,

-------Je suis né en Algérie et je me permets de plagier J.J. Rousseau pour dire : « Je suis né français mais je ne suis algérien que par l'absurdité de l'histoire ». La présence de la chrétienté en Algérie pendant 130 années entières a laissé un patrimoine considérable en matière de civilisation et de culture, mais les falsificateurs de l'histoire ont quasiment réussi a diaboliser la période 1830-1962 malgré que cette période ait été incontestablement la plus glorieuse dans l'histoire de l'Algérie depuis la nuit des temps. Il suffit d'atterrir dans n'importe quel coin d'Algérie pour interroger des indices éloquents qui témoignent pour un passé grandiose. Je crois qu'il est inutile d'établir une comparaison entre l'Algérie d'hier et celle d'aujourd'hui, « que celui qui a de yeux pour voir, voie...» et je ne serai pas excessif si je dis que j'aime un peu mieux les jardins luxuriants que les décharges publiques. ( pardonnez-moi monsieur le maire...).

-------La communauté « pieds-noirs » n'est pas la seule victime du décret du 19 mars 62, il y a aussi tout une culture qui commence a s'esquisser dans ce pays, une culture magnifique, chaude par son coté oriental et rationnelle par son coté occidental, mais hélas la folie des hommes a opté pour l'avortement de cette Culture. Le sort des pieds noirs fut tragique. Il est évident qu'ils étaient sujets a des iniquités abjectes et inhumaines. Je n'arrive pas a concevoir comment on peut arracher quelqu'un à son pays, à sa terre natale. Comment peut-on considérer un natif de 5ème, voir de 6 ème génération, comme un être étranger...! Quelle logique et quelle éthique ont adopté ces tortues d'Evian ? je ne le sais pas, c'est l'absurdité de l'histoire. Les pieds -noirs ont un statut social et une communauté, ils ont aussi des tribunes pour s'exprimer mais qu'en est -il pour ces français de cœur et de culture ces français qui ne sont algériens que par leurs cartes d'identités.

-------L'ajout du "khamoussa" au logo « pieds-noirs » sur votre site m'a beaucoup réconforté . je l'ai considéré comme une ouverture vers cet catégorie d'hommes qui vit en Algérie une culture qui n'est pas la sienne. Si les pieds noirs ont perdu leurs fermes, leurs cimetières et leurs souvenirs, ceux-la ont perdu leurs idéaux et leurs modèles de pensée. Ils sont comme vous, étrangers sur les deux rives de notre cher lac méditerranéen. La nostalgie intellectuelle est aussi atroce.

-------Merci a tous
-------Ahmed haroun e......<.....@yahoo.fr> ( ndrl : j'ai occulté le nom et l'e-mail, on ne sait jamais, ...pour lui. Vous pouvez retrouver le texte sur le site du cercle.)