sur site le 7/10/2002
-Actualités du 6-10-2002
nnn

8 Ko / s
précédent
retour
suivant

Bonjour,
Alors, pour notre leçon du lundi matin, répétez tous après moi :
Lorsqu'on tire sur un bar fréquenté par des maghrébins, c'est un.......
acte raciste
Mais lorsqu'on s'appelle Azzeddine BERKANE et qu'on poignarde un homme politique Français, c'est........
l'acte d'un déséquilibré
Bravo, et bien vous voyez que vous avez compris...
Ci dessous, le commentaire judicieux de Jacques Torres.
Allez, du calme...
Luc.

--------------------------------------------------------------------------------

Jacques TORRES Le 07/102 002.

50480 CARQUEBUT.

On nous prend vraiment pour …

L’actualité des ces derniers jours met ses feux sur des faits divers qui donnent lieu à des flots de commentaires plus ou moins judicieux et dont certains portent à réfléchir…

Ainsi, la fusillade, à DUNKERQUE, de deux bars fréquentés par des Maghrébins et la mort d’un jeune de 17 ans est unanimement qualifiée par nos bons médias de ‘’crime à caractère raciste’’.

S’il est dramatique d’assister à de tels actes et si la mort de ce jeune est infiniment regrettable, nul ne peut nier que seul un déséquilibré peut être l’auteur tant par l’ineptie d’une attaque d’innocents que par l’imbécillité du manque de discrétion de son déroulement.

Va pour un crime à caractère raciste !

Mais alors qu’Azzeddine BERKANE - dont le nom ne prête à aucune équivoque - poignarde le maire de PARIS, qui lui est bien français, ce n’est pas un crime raciste.

Pour autant, son auteur est tout aussi irresponsable que le premier criminel cité.

Et si on prend une seconde de réflexion, on se souviendra que les Maghrébins sont, pour la plupart, de race … blanche.

On fait alors le parallèle entre les tueries d’élus de Nanterre et autres en oubliant volontairement de dire que leur trait commun est qu’il s’agit d’actes de démence.

A l’occasion, on ressort le cas de Maxime BRUNERIE, auteur, le 14 Juillet 2 002, d’une tentative d’attentat ‘’à la 22 Long Rifle’’ contre le Président de la République.

Quel tas d’imbécillités a-t-on entendues à ce propos. Et on surenchérit à qui mieux mieux.

Sans être expert, je pratique les armes de guerre et de chasse, ainsi que les concours de tir depuis assez longtemps pour défier qui que ce soit, d’atteindre, avec une ‘’22’’, à 50 mètres, une cible humaine en mouvement sur une automobile. Sauf ‘’chance’’ inouïe…

Aucun tireur un peu au fait de ce sport ne se serait avisé de tenter de tuer CHIRAC avec une arme de ce type. Elle n’est pas assez rapide et n’a pas de force d’impact et de destruction suffisante. La ‘’22’’ n’est d’ailleurs pas utilisée à la chasse au gros gibier. Elle est interdite en chasse car inefficace et dangereuse : elle est silencieuse et elle blesserait sans tuer…

Il existe suffisamment de carabines de chasse autrement plus puissantes et dotées de projectiles à vitesse initiale autrement plus rapide que ces ‘’22’’, fussent-elles ‘’Long Rifle’’.

Et si une arme de chasse ‘’idoine’’ ne se trouvait pas en vente libre, il ne manque pas, dans nos banlieues, de Kalashnikov et autres armes de contrebande qui feraient aussi bien l’office !

Même si on réglementait de façon drastique le commerce des armes de chasse, quel ministre garantirait qu’une crise soudaine de folie meurtrière ne pourra plus se produire ?

Quel de nos gouvernements prendra les mesures adéquates pour empêcher les réseaux islamiques et maffieux d’introduire et de vendre des armes en provenance de pays étrangers en guerre ?

Là encore, mes chers amis, on nous prend pour des c… !