Débats et opinions
"Le Point ": saga des Pieds-noirs
+ réponse
sur site le 26-5-2008

7 Ko
retour

Ci-joint mon mel au rédacteur en chef du Point:

Bienà vous
JP


Monsieur le Rédacteur en chef,

Pendant plus de dix ans j'étais abonné à votre revue. Votre sensibilité gaulliste exacerbée m'a contraint de résilier cet abonnement. Cette semaine, le titre accrocheur pour ne pas dire raccoleur sur la Saga des Pieds-Noirs - mes compatriotes, mes frères, mes parents, moi même - m'a attiré comme un aimant et j'ai acheté en kiosque ce numéro, espérant une approche objective de ce que nous avions vécu, avons subi et endurons encore au quotidien.

Et, une fois de plus, vous êtes tombés, comme tous les autres écrivailleurs journalistiques, dans le travers du politiquement correct. Qui n'est en fait que mensongèrement incorrect. Vos photos sont équivoques, vos textes parfois des horreurs.

A vous lire, vos lecteurs habituels incultes en la matière, entendront une fois de plus que la guerre d'Algérie, ne s'était limitée qu'aux évènements de Sétif en 45, initiés par les premiers terroristes islamiques, à la Bataille d'Alger dirigée par le Général Massu et à une année de résistance de l'OAS.

Vous cachez 8 ans de massacres du FLN envers les populations musulmanes pro-françaises et nous Pieds-Noirs - familles égorgées, femmes violées, hommes émasculés, fermes brûlées, bombes dans les bals, les stades, les terrasses des cafés . En 1958, nous avons eu tort d'appeler De Gaulle au pouvoir. Nous en avons subi les mensonges de 1958 à 1962 là-bas et nous encaissons tous les coups bas qui nous sont portés depuis près de 50 ans ici. Avons nous été, sommes nous responsables de l'incompétence des gouvernements aux décisions erratiques depuis 1954 ?

L'armée française m'a tiré dessus le 26 mars 1962 et mon parrain a échappé de peu à la boucherie du 5 Juillet 1962 à Oran. Je ne vous ferai pas l'offense de vous rappeler la lâcheté de l'armée gaulliste qui a laissé massacré 150.000 Harkis.

Mais que vous a-t-on fait, nous Pieds-Noirs, depuis 50 ans, pour entendre toujours les mêmes contre-vérités ?


J'ai donc bien fait de me désabonner de votre revue, mais ayez le courage d'éditer ma réaction.

JP Ferrer - Nice.

 

Réponse du POINT à mon coup de gueule
----- Original Message -----
From: F. Malye
To: jeanp.ferrer@free.fr
Sent: Monday, May 26, 2008 5:41 PM
Subject: Re: Le Point Saga des Pieds-Noirs


Cher Monsieur. Ce dossier n'est qu'une séquence, l'une des nombreuses enquêtes consacrées par le Point à la guerre d'Algérie. Pour mémoire, en 2002, nous avons publié un dossier de neuf pages intitulé "Retour sur le malheur des Pieds noirs"(N°1539), et un autre, en Une, "la Vérité sur la tragédie des harkis" (N° 1534), consacrant pas moins de douze pages à cette tragédie.J'ai moi-même, par ailleurs consacré une longue enquête aux "guillotinés de Mitterrand" (N° 1511) en 2001. Il ne s'agissait donc pas dans ce dossier de recopier les précédents mais de raconter comment l'Algérie française avait eu sa part de lumière, d"héroisme, de sacrifice mais aussi une part d'ombre. Evoquer celle-ci semble scandaliser beaucoup de pieds noirs comme s'il fallait pour toujours, faire l'impasse sur ces moments difficiles. Mais ils ont malheureusement existé.
Je vous remercie de vos remarques er vous assure ne pas avoir voulu blesser la communauté pied-noir. Pour preuve deux pages ont été accordées à des témoignages de plusieurs d'entre eux sans oublier l'interview de Jean-Jacques Susini.
Cordialement
François Malye