732
par Vitus
sur site le 30-4-2008

13 Ko
retour

732

Le visage n’est plus de ma France éternelle
Pendant des siècles de mêmes linéaments
Où des Latins, des Celtes et des Francs se mêlent
Elle restait femme, sans âge, indéfiniment.

Femme brune, femme blonde, d’amour pâmée
Patrie sainte des arts, des armes et des lois
Dans chaque vent contraire toujours sublimée
Toujours prête à faire d’un Dauphin un Roi !
Une bourrasque folle l’a échevelée

Sa voix n’est plus que celle d’une fugitive
Sa face est transformée en ruine mutilée
Il n’est plus ici âme chrétienne qui vive
Dans sa nuit sénile que déchire l’aurore

L’ombre des minarets a décidé sa mort.

Guy Rolland