Quand les propos de Maître Collard rejoignent quelque peu ceux de sa Majesté Hassan II…

 (note du site : ces propos sont-ils réellement ceux de M.Collard?)

 

Il va peut-être falloir envisager de le soutenir.

 

Et si c’était notre nouveau Charles Martel ?

 

La France est le seul état laïque (disons le plus laïque) de la planète. Et si c’était sa faiblesse ?

 

J’ai cru comprendre qu’Eva Joly proposait un jour chômé pour les islamistes et un autre pour les juifs. Il est vrai que les catholiques sont très privilégiés dans notre pays et qu’il serait raisonnable de supprimer quelques jours fériés liés à cette religion pour les affecter aux athées et aux agnostiques qui sont toujours oubliés, alors qu’ils sont de plus en plus nombreux.

 

Quand je pense qu’on va arriver à me faire bouffer de la viande hallal à l’insu de mon plein gré ! Laissons aux religions le soin de s’occuper de la foi de ses adhérents inscrite dans le génome humain, mais battons-nous contre les rites ridicules et avilissants et même mutilants qui y sont liés. Même le président des Etats Unis d’Amérique prête serment sur la bible ! Pourquoi pas sur la constitution ? La séparation de l’église et de l’Etat n’est pas une règle mondiale, loin s’en faut. Nous avons cette chance. C’est la garantie de la tolérance. Mais tolérance comme démocratie ont leur faiblesse, être justement ce qu’elles sont.

 

Notre pays avait eu la chance ou la sagesse de savoir faire cohabiter croyants et non-croyants. Nous en avions fini avec les guerres de religion et même avec les guéguerres scolaires. Le nouvel envahisseur, va nous faire redécouvrir les joies des guerres de religion. Rappelez-vous, pas si loin d’ici, il n’y a pas si longtemps, au sein pour moi d’une même religion, l’Irlande…. Et on ne parlait pas de charia !!! et un peu plus loin dans le temps, mais pas bien loin, au nom de la foi et de l’exaspération, Auschwitz !!!

 

Franchement …. Est-il vraiment souhaitable que ça recommence ?

 

 

Libres propos de Maître Gilbert Collard (avocat)
 (note du site : ces propos sont-ils réellement ceux de M.Collard?)
>     
>  
Je n'ai aucun sentiment à l'égard de l'islam. Je m'en fous radicalement.
>
  Tant qu'il reste dans ses terres. Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n'en veux pas.
>   Un point c'est tout. Je suis islamo-négatif.
>  Je nie le droit de l'islam à prospérer en France.
>  Je nie que l'islam soit une religion. C'est un totalitarisme comme l'indique son nom qui signifie "soumission" et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s'y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens y compris légaux".
>  Je nie que l'islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation
> française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs.
> Je nie que l'islam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-d'oeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural.
>  Rien. Pas un écrivain n'a publié "Le génie de l'islam". Nulle mosquée ne s'élève comparable à Chartres.
>  On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte  islamiste.
>   Je nie que l'islam appartienne au patrimoine de la France. Il n'a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France.
> Aucune oeuvre d'art, on l'a vu. Aucune oeuvre de charité non plus. Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative. Où sont les "petits frères des pauvres" qui appliqueraient en France ce "quatrième piller de l'islam": la Zakkat. (En français: l'aumône que l'on traduit abusivement par la Charité) ?
>  Jamais la France n'a été aussi gravement malade.
>  Infecté par le sida de la "coallaboration", cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses
>   naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.
>  Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants.
>  En avant ! "