La "colonisation", la guerre d'Algérie
vue par les éditions Nathan (terminale S)
Extrait transmis par Gérard Spinelli - les commentaires sont de MYself c.à.d , moi, le déjanté...
sur site le 29-1-2006

61 Ko / 9 s
 
retour
 

--------Le "pouvoir que nous refusions de partager" venait en fait de France. Je n'ai pas l'impression qu' il y ait eu un million de" colons" parmi les petits ouvriers, artisans, agriculteurs, et enseignants.
--------On qualifie les actes du F.L.N. d' insurrection alors qu'en 58 on décrit une" émeute" et ce maintien de l' ordre entre guillemets... quant à la fin je ne sais si plusieurs milliers de harkis sont venus en France , je sais que beaucoup ont été massacrés abandonnés comme nous. De Gaulle ne disait-il pas (je cite avec le peu de mémoire qui me reste): " On ne va pas accepter toute cette racaille en France" ...Tiens "racaille" !!
--------"L'impuissance des gouvernements français" , déjà et encore...girouettant au gré des convenances personnelles mais non dans l'intérêt de la patrie France. Patrie? vous avez dit Patrie? Qu'est-ce? espèce de facho!
--------Cette abrogation demandée par Debré et Jacques Chirac (et réciproquement) ne fait-elle pas aussi le bonheur d'une certaine catégorie d'éditeurs, qui auraient été obligés de revoir leur copie...