Radio-Alger
Radio- P.T.T. Alger
Le nouvel émetteur installé aux Eucalyptus est un des plus puissants d'Europe.

Radio- P.T.T. Alger
Le nouvel émetteur installé aux Eucalyptus est un des plus puissants d'Europe.

UN ADMIRABLE MOYEN DE PROPAGANDE
Chacun connaît l'extraordinaire développement de la radiodiffusion qui, de nos jours, distrait et passionne des millions d'auditeurs.
Ce qu'on sait moins c'est que de nombreux États s'en servent, non seulement comme le plus puissant organe d'information, mais aussi et surtout comme le plus actif et le plus pénétrant des moyens de propagande.

Par delà les monts et les mers, les frontières naturelles et politiques, la T.S.F. s'insinue aisèment partout et sème les idées et l'influence morale d'une nation, le tout artistiquement accompagné de musique et de chant.

L'Afrique du Nord et l'Algérie en particulier, tout en bordure de la Méditerranée latine, face aux centres les plus actifs de l'Europe occidentale sont, admirablement placées techniquement pour recevoir, avec facilité, les multiples émissions européennes. Ces dernières dominent par la quantité, la qualité et même la puissance, les 2 ou 3 émetteurs français qui sont le plus régulièrement reçus dans nos contrées. Ceci à cause de l'incertitude dans laquelle se débat la radiodiffusion française qui attend toujours et encore son statut.



*** La qualité médiocre des photos de cette page est celle de la revue. Nous sommes ici en 1929. Amélioration notable plus tard, dans les revues à venir. " Algeria " en particulier.
N.B : CTRL + molette souris = page plus ou moins grande

TEXTE COMPLET SOUS LES MAGES.

Afrique du nord illustrée du 14-9-1929 - adressé par Francis Rambert
mise sur site : fév.2021

2.- Les liaisons radioélectriques bilatérales Algérie-Métropole.
Les installations de Boufarik et des Eucalyptus.
Afrique du nord illustrée du 19-9-1931 - adressé par Francis Rambert
mise sur site :avril 2021

300 Ko
retour
 

Les Eucalyptus
Les Eucalyptus

Radio- P.T.T. Alger
Radio- P.T.T. Alger

Radio- P.T.T. Alger
Le nouvel émetteur installé aux Eucalyptus est un des plus puissants d'Europe.

UN ADMIRABLE MOYEN DE PROPAGANDE
Chacun connaît l'extraordinaire développement de la radiodiffusion qui, de nos jours, distrait et passionne des millions d'auditeurs.
Ce qu'on sait moins c'est que de nombreux États s'en servent, non seulement comme le plus puissant organe d'information, mais aussi et surtout comme le plus actif et le plus pénétrant des moyens de propagande.

Par delà les monts et les mers, les frontières naturelles et politiques, la T.S.F. s'insinue aisèment partout et sème les idées et l'influence morale d'une nation, le tout artistiquement accompagné de musique et de chant.

L'Afrique du Nord et l'Algérie en particulier, tout en bordure de la Méditerranée latine, face aux centres les plus actifs de l'Europe occidentale sont, admirablement placées techniquement pour recevoir, avec facilité, les multiples émissions européennes. Ces dernières dominent par la quantité, la qualité et même la puissance, les 2 ou 3 émetteurs français qui sont le plus régulièrement reçus dans nos contrées. Ceci à cause de l'incertitude dans laquelle se débat la radiodiffusion française qui attend toujours et encore son statut.

RADIO-ALGER DEVIENT UN DES PLUS PUISSANTS D'EUROPE

L'important et grave problème précité n'a pas échappé à l'attention du Gouvernement général de l'Algérie. Grâce à M. Pierre Bordes, avec le concours du Commissariat général du Centenaire et la laborieuse activité de l'Amicale Radio-P.T.T. Alger, l'Algérie vient d'être dotée, à l'occasion du Centenaire, d'un des plus puissants postes européens de radio-diffusion, dont nous donnons ci-contre les photos prises en cours de montage.
Édifié aux Eucalyptus, à 20 kilomètres d'Alger, entre Maison-Carrée et L'Arba, ce nouvel émetteur aura une puissance de 12 kilowatts antenne et de près de 100 kilowatts alimentation. Il se fera entendre facilement, non seulement dans toute l'Algérie mais aussi dans la plus grande partie de l'Europe occidentale.
La construction de ce poste a été confiée à une des plus anciennes et des plus réputées firmes françaises : la Société Française Radioélectrique qui a, à son actif, la réalisation de Radio-Toulouse, Radio-Paris et du plus puissant émetteur radioélectrique du monde : Sainte-Assise.

RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES

Le nouveau poste de radiodiffusion d'Alger a bénéficié de la technique la plus moderne et des plus récents perfectionnements. Pour une puissance totale d'alimentation de 100 kilowatts et une énergie rayonnée par l'antenne de 12 kilowatts, le système employé est du type à haute fréquence modulée permettant à la modulation de s'effectuer sur un circuit de faible puissance.

Ce dispositif a l'avantage de pouvoir réaliser un taux de modulation aussi fort qu'on le désire, d'augmenter la puissance du poste sans modification du matériel déjà en exploitation et d'employer un maître-oscillateur, à cristal de quartz, de très faible puissance.

Ce maître-oscillateur, destiné à garantir la stabilité de l'onde émise, est alimenté d'une façon autonome, entièrement indépendante du secteur d'alimentation et il permet d'obtenir une onde stable de 1/100.000 près.

La puissance antenne est obtenue à l'aide de quatre lampes d'émission spéciales, à circulation d'eau, construite par la " Radiotechnique ", dont chaque filament consomme environ 3 kilowatts et demi.

Les tensions anodiques et de grilles sont soigneusement filtrées afin d'éviter toute émission de tonique, c'est-à-dire de note musicale superposée.
Indépendamment des dispositifs destinés à obtenir une onde exacte, stable et pure, un système de couplage du circuit d'antenne permet de supprimer tout harmonique gênant dans un rayon très court de la station. Enfin l'ensemble de l'émission est à commande entièrement automatique et la mise en route totale s'effectue par la simple manœuvre de deux petites clefs placées sur le pupitre visible figure numéro 2.

L'antenne spécialement établie pour avoir un très fort rayonnement à distance, sans créer de perturbations locales sérieuses est supportée par deux pylônes de 75 mètres de hauteur, également construits par la S. F. R.

La longueur d'onde sera de 364 mètres.

La batterie des accumulateurs de cette station, fournie par les Établissements Dinin, est des plus importantes.

Elle comprend plusieurs centaines d'éléments divers groupés dans une salle spéciale et dont la recharge se fait automatiquement.

LE PROGRAMME ARTISTIQUE

Nous sommes allé interviewer M. Garcin, président de l'Amicale à laquelle Radio-P.T.T.-Alger doit ses incessants perfectionnements et ses multiples améliorations.

Malgré ses occupations, M. Garcin, dont la compétence des choses de la radiodiffusion, le dévouement, le fertile labeur et la persévérance ont réussi à vaincre de grosses difficultés et a réaliser avec des moyens très limités une œuvre qui s'est imposée définitivement, a bien voulu nous faire part des projets d'avenir.

A partir du 1er octobre et indépendamment du programme tracé, un nouvel orchestre radiophonique, composé de sept musiciens réputés, premiers prix du Conservatoire national, sera affecté à Radio-P.T.T.-Alger.

Vers le 1er janvier 1930, alors que le studio actuel, situé boulevard Saint-Saëns, sera transféré dans la nouvelle salle des fêles en construction au-dessus du boulevard Laferrière, l'effectif de l'orchestre précité sera porté à quinze musiciens de la même valeur.

D'autre part, le conseil d'administration de l'Amicale de Radio-P.T.T.-Alger, envisage de donner à Alger, au cours de la saison, une vingtaine de concerts publics de musique de chambre avec un quatuor à corde ; en collaboration avec les " Amis de la Musique "" d'organiser, hors d'Alger, et dans les principales localités, des auditions musicales de haute tenue artistique avec le concours des artistes de Radio-Alger.

En attendant le jour prochain de la radiotélévision, des milliers d'auditeurs sans-filistes pourront ainsi voir et applaudir ceux qu'ils écoutent si souvent auprès d'un haut-parleur.

 


Afrique du nord illustrée du 14-9-1929 - adressé par Francis Rambert




Radio- P.T.T. Alger
Les liaisons radioélectriques bilatérales Algérie-Métropole.
Les installations de Roufarik et des Eucalyptus.

Nombreux sont ceux qui, circulant sur la route de Blida à Boufarik ou de ce centre à Oued-el-Alleug, ainsi que sur le chemin de grande communication des Eucalyptus, sont intrigués par une série de hauts pylônes de T. S. F. ne ressemblant guère aux tours métalliques habituelles.

En effet, ces pylônes sont flanqués de trois étages de bras en fer avec, sur leur sommet, une poutrelle horizontale. Un semi-haubannage perpendiculaire au sol, assure à l'ensemble une grande solidité, même par très grand vent.

Les antennes projecteurs C. M.

D'autre part, le type d'antenne est absolument différent de celles normales. Deux vastes et doubles nappes verticales, ayant la forme d'un grand grillage aux mailles carrées, constituent l'antenne projecteur inventée par MM. Chirex et Mesny.

Ce type d'antenne sert, à l'émission, à concentrer l'énergie qu'elle rayonne en un étroit faisceau dirigé sur le centre de réception métropolitain, d'où le nom d'antenne projecteur.
A la réception, ces mêmes qualités sont utilisées pour concentrer l'énergie captée et assurer une écoute beaucoup plus intense qu'avec un aérien ordinaire.

Le Centre Radio-Emetteur.

L'ensemble du système est divisé en deux groupes :
1° Le Centre d'émission dont on termine l'installation aux Eucalyptus, sur la route de l'Arba. L'axe de projection des antennes est dirigé sur Noiseau, près de Villecresnes, en Seine-et-Oise, qui est le centre récepteur de France.
Le Centre d'émission des Eucalyptus pourra réaliser, grâce à ses deux groupes d'aériens et aux émetteurs duplex à ondes courtes, quatre communications radiotéléphoniques simultanées. Des émissions radiotélégraphiques rapides pourront être également effectuées. Enfin, éventuellement, il servirai à des retransmissions radiophoniques d'événements algériens dignes d'être relayés pour l'Europe.
Le Centre Radio-Récepteur.
2° Le Centre de réception que l'on équipe à Boufarik, à droite au début de la route d'Oued-el-Alleug, est prévu pour recevoir simultanément plusieurs communications radiotéléphoniques, radiotélégraphiques et, éventuellement, de radiodiffusion.

En effet, il sera utilisé, indépendamment du service téléphonique, pour le Baudot-Verdan et, éventuellement, pour l'interception des grands postes mondiaux de radiodiffusion à ondes courtes, qui pourront être ensuite retransmis par Radio-Alger.

Ce centre sera doté d'un ensemble de récepteurs modernes, sensibles et auto-fading qui assureront une grande stabilité d'écoute.

La liaison de ces Centres avec le réseau Algérien.

La liaison de ces Centres avec le réseau téléphonique ordinaire de l'Algérie est effectuée par câbles souterrains spéciaux qui aboutissent au Central téléphonique et télégraphique d'Alger.

Grâce aux nouvelles lignes souterraines, élongées parallèlement au littoral, qui relieront entre elles les trois provinces algériennes, il sera facile, comme nous le disions au début de cet article, d'obtenir une communication avec la Métropole d'un point quelconque de nos trois départements.

D'ailleurs, le coût de la conversation sera probablement fixé à 90 francs les trois minutes et ce de n'importe quel centre d'Algérie avec une cabine ou un abonné d'un département quelconque de France.
Afin d'assurer les communications, un appel téléphonique sera lancé quelques heures avant la liaison des deux correspondants.
Les liaisons téléphoniques avec les navires en mer.

Comme cela se fait déjà avec certains navires parcourant l'Atlantique et la Méditerranée, le temps n'est pas très éloigné où nous pourrons de même téléphoner, par le même procédé, avec les passagers effectuant la traversée France-Algérie et vice-versa. Cette réalisation dépendra surtout de l'équipement radiotéléphonique des courriers maritimes.

Grâce aux perfectionnements continus des sciences en général et leur adaptation rapide aux services publics, les distances se réduisent de plus en plus et nous rapprochent chaque jour davantage. L'Afrique du Nord ne sera bientôt plus que la grande banlieue parisienne.