Le port d'Alger

1 .- Le "Ange -Schiaffino"
Photo transmise par Françoise Dion

2.- Le "Ange-Schiaffino"

L'Afrique du nord illustrée du 8-7-1929 - Transmis par Francis Rambert
avril 2021

Une nouvelle unité de la Compagnie Schiaffino

Le 29 juin est entré pour la première fois dans notre port, le vapeur Ange-Schiaffino, battant pavillon de la Société Algérienne de navigation pour l'Afrique du Nord " Charles Schiaffino et Cie " et dont notre numéro du 19 mai dernier donnait une vue sur chantiers, en même temps que nous annoncions la mise en service du Monique-Schiaffino.

Au Grand Môle de l'Agha, où il se trouvait accosté, nous avons pu admirer ce bel échantillon d'architecture navale, à l'allure robuste et aux formes élancées, dont les clichés que nous reproduisons en cette page donnent quelques aspects.

En observant attentivement celle unité on doit reconnaître que l'initiative ne fait pas défaut à cette maison d'armement.

Témoignant d'une activité méthodique et laborieuse dans la réalisation du progrès, elle a su mettre à profit, tant les leçons de l'expérience, que les dernières découvertes de la science tendant à résoudre les problèmes si complexes que pose l'industrie des transports maritimes.

Sister-ship du Monique-Schiaffino, l'Ange-Schiaffino possède les caractéristiques principales suivantes :

Longueur entre perpendiculaires : 99 mètres; largeur hors membrures : 14 m. 63 ; creux sur quille : 7 m. 97 ; hauteur de cale au centre : 4 m. 50 ; hauteur d'entrepont au centre : 2 m. 40; portée en lourd : 5.250 tonnes ; tirant d'eau : 6 m. 63.
L'importance toujours croissante du mouvement commercial entre l'Algérie et les ports métropolitains de l'Océan, de la Manche et de la Mer du Nord, rendait nécessaire l'affectation à ces lignes de cargos parfaitement adaptés à ce genre de trafic.

Ce vapeur figure dans la flotte Schiaffino ici

*** La qualité médiocre des photos de cette page est celle de la revue. Nous sommes ici en 1929. Amélioration notable plus tard, dans les revues à venir. " Algeria " en particulier.
N.B : CTRL + molette souris = page plus ou moins grande

TEXTE COMPLET SOUS L'IMAGE.



350 Ko
retour
 

Ange Schiaffino sous le pont de Tancarville
Ange Schiaffino sous le pont de Tancarville

Ange Schiaffino sous le pont de Tancarville

Une nouvelle unité de la Compagnie Schiaffino

Le 29 juin est entré pour la première fois dans notre port, le vapeur Ange-Schiaffino, battant pavillon de la Société Algérienne de navigation pour l'Afrique du Nord " Charles Schiaffino et Cie " et dont notre numéro du 19 mai dernier donnait une vue sur chantiers, en même temps que nous annoncions la mise en service du Monique-Schiaffino.

Au Grand Môle de l'Agha, où il se trouvait accosté, nous avons pu admirer ce bel échantillon d'architecture navale, à l'allure robuste et aux formes élancées, dont les clichés que nous reproduisons en cette page donnent quelques aspects.

En observant attentivement celle unité on doit reconnaître que l'initiative ne fait pas défaut à cette maison d'armement.

Témoignant d'une activité méthodique et laborieuse dans la réalisation du progrès, elle a su mettre à profit, tant les leçons de l'expérience, que les dernières découvertes de la science tendant à résoudre les problèmes si complexes que pose l'industrie des transports maritimes.

Sister-ship du Monique-Schiaffino, l'Ange-Schiaffino possède les caractéristiques principales suivantes :
Longueur entre perpendiculaires : 99 mètres; largeur hors membrures : 14 m. 63 ; creux sur quille : 7 m. 97 ; hauteur de cale au centre : 4 m. 50 ; hauteur d'entrepont au centre : 2 m. 40; portée en lourd : 5.250 tonnes ; tirant d'eau : 6 m. 63.
L'importance toujours croissante du mouvement commercial entre l'Algérie et les ports métropolitains de l'Océan, de la Manche et de la Mer du Nord, rendait nécessaire l'affectation à ces lignes de cargos parfaitement adaptés à ce genre de trafic.

Les nouveaux vapeurs de la Compagnie Schiaffino, laquelle n'ignore pas que le véritable moyen d'exercer son industrie dans de bonnes conditions est d'avoir recours à des lignes bien combinées et desservies par des navires d'un tonnage approprié et rapide - répondent à un tel besoin au delà de tout espoir, tant par la capacité de leurs cales et faux ponts, que par leur vitesse qui leur permet d'effectuer le trajet " Algérie-Manche ", dans un délai de cinq jours.

Leurs aménagements, réalisés sur des données essentiellement modernes, présentent les plus grandes commodités pour la manipulation, le logement et la sécurité des marchandises.

Conçus spécialement pour le transport des vins, ils sont, en outre, dotés d'appareils de levage particulièrement puissants, qui leur permettent le chargement d'objets lourds et volumineux tels que : rails, charpentes de fer, wagons, grosses pièces de métallurgie, formant la plus grande partie du fret en sortie des ports du Nord de la France.

C'est ainsi qu'une impulsion nouvelle sera donnée aux opérations commerciales avec la Métropole, qui bénéficieront désormais d'une accélération très sensible dans la rotation des vapeurs appartenant à cette Société. Le séjour des marchandises à quai s'en trouvera d'autant diminué et le voyage maritime sera réduit à son strict minimum.

Concurremment au développement ininterrompu de sa flotte, qui, d'ici quelques mois s'augmentera du vapeur Charles-Schiaffino, actuellement en construction, la Société Algérienne de Navigation pour l'Afrique du Nord " Charles-Schiaffino et Cie " a organisé des services directeurs qui, pour sa seule branche exploitation, sont au nombre de quatre :

1° SERVICE CÔTIER DU LITTORAL ALGERIEN
desservant les ports et plages de Nemours à La Calle par les vapeurs :
Actif……………….... 1.060 tonnes
Prosper-Schiaffino…..1.200
Ville-de-Tipaza…..…….400
Ville-de-Ténès……….....400
Notre-Dame-d Afrique….280

2° SERVICES DES LIGNES DE LA MEDITERRANEE
desservant Sète, Saint-Louis-du-Rhône, Port-deBouc, Marseille, Cassis et, éventuellement l'Espagne, par les vapeurs :
Antoine-Schiaffino…...3.200 tonnes
Catherine-Schiaffino....2.100
Marcel-Schiaffino….....1.500
Jeanne-Schiaffino….....1.300

3° SERVICES DE LA LIGNE BREST-DUNKEUQUE
desservant ces deux ports par les vapeurs :
Marie-Louise-Schiaffino.....5.500 tonnes
Rose-Schiaffino…………….5.000
Schiaffîno-Frères……….….4.800
Jacques-Schiaffino..……….3.700

4° SERVICES DE LA LIGNE DE ROUEN
desservie par les vapeurs :
Nicole-Schiaffino……………..6.700 tonnes
Laurent-Schiaffino…………. 5.900
Schiaffino……………………5.500
Monique-Schiaffino………….5.300
Ange-Schiaffino.……………..5.300

Par la mise en service des vapeurs Monique-Schiaffino et Ange-Schiaffino, la Société Algérienne de Navigation pour l'Afrique du Nord " Charles Schiaffino et Cie " marque une nouvelle et brillante étape parmi celles qu'elle a déjà parcourues. En dépit des difficultés et des aléas, elle a su prendre une extension qui aboutit à un magnifique essor et trouve aujourd'hui, dans l'attachement que lui témoigne une clientèle fidèle et nombreuse, la juste récompense de son labeur incessant.

Tout en félicitant celle firme des efforts constants qu'elle ne cesse de déployer et des sacrifices réels qu'elle s'impose dans l'intérêt du commerce el de l'industrie, nous n'hésiterons pas à dire que si depuis quelques années le port d'Alger occupe une situation florissante, il le doit, pour une bonne part, à la précieuse et puissante collaboration de la Cie Schiaffino.