Constantine
UNE GRANDIOSE CÉRÉMONIE A MARQUÉ L'INAUGURATION OFFICIELLE
DU MONUMENT AUX MORTS DE CONSTANTINE
Voir, par ailleurs,
la liste des noms

Constantine, 2 novembre (de notre correspondant particulier). — Dès 11 h. 30, une foule immense, en cortège comme pour un pieux pèlerinage, s'échelonnait tout au long des diverses rues qui conduisent au monument aux morts et ne fit que s'accroître jusqu'à l'heure de la cérémonie pour former une masse à la fois vibrante d'émotion et recueillie.

Majestueux, l'arc de triomphe dresse sa voûte gigantesque sur le roc sauvage et la victoire de bronze qui le surmonte déploie ses ailes resplendissantes sous les rayons d'un chaud soleil d'automne. Une brise légère fait frissonner la soie des drapeaux dont les guirlandes s'entrecroisent tout le long de la grande avenue triomphale qui mène au monument.

Celui-ci. pour sa part, n'avait pas besoin de recevoir de décoration particulière. La sobriété de ses lignes était seule agrémentée d'une large bande bleue, blanche et rouge, cravatée de crêpe, dont les plis harmonieux, tombant du sommet du monument. était retenue à, hauteur de la voûte.

Sur l'avenue, un triple cordon de troupes forme la haie d'honneur. Les délégations des différents groupement: de la ville et des sociétés avec leurs présidents ont rejoint les emplacement: or sont réservés tandis que devant le monument, les parents des glorieux disparus sont assemblés.
Les enfants des écoles occupent les premiers rangs.
(suite dans l'article.)


Echo d'Alger du 3-11-1934 - Transmis par Francis Rambert

mars 2019

950 ko - d
retour
 

le monument aux Morts
Le monument aux Morts

Le monument aux Morts