Fouka-Marine et Fouka-ville
UN VIOLENT INCENDIE
DÉTRUIT L'ÉGLISE DE FOUKA

Hier matin nous parvenait la nouvelle que l'église de Fouka avait été la proie des flammes pendant la nuit. Cet événement était interprété par chacun, souvent, il faut le dire, d'une manière plutôt fantaisiste. Le souci d'une information exacte nous faisait un devoir de nous rendre sur tes lieux.

A 11 heures et demie. nous arrivons dans la coquette cité de Fouka que les « on dit » nous avaient fait craindre de trouver en effervescence, sinon en état de siège.

Au lieu de cela, nous eûmes le plaisir de trouver une population calme, pondérée, jugeant les choses à leur juste valeur, comme le font, d'ailleurs, la plupart de nos compatriotes dont le bon sens est, difficilement pris en défaut.
(suite dans les articles.)

...
En effet, M. Lafage, commissaire de la Sûreté et les inspecteurs Ricardoni, Berthelot et Fekroun ont découvert au milieu des décombres quatre bidons de pétrole transportés, de toute évidence. à l'intérieur de l'église par les incendiaires. Le liquide. inflammable paraît avoir été répandu en deux points différents.

Extrait de l'Echo d'Alger des 24 et 25-10-1934 - Transmis par Francis Rambert
ici,mars 2018

80 ko -
retour
 
UN VIOLENT INCENDIE

UN VIOLENT INCENDIE

UN VIOLENT INCENDIE