Champ de Manoeuvres - Alger
1°/
Qui était M. Chazot ?
"Algérianiste", n+123
ici, le 7-2-2009
2°/ Une cérémonie universitaire : à la mémoire de M.Chazot
Extrait de l'Echo d'Alger du 5-7-1920 - Transmis par Francis Rambert
février 2016

Voici le texte de la plaque commémorative qui sera apposée à l'entrée de l'écolc de garçons du Champ de Manoeuvres :
« En hommage public rendu à M. Julien Chazot ,instituteur, 1851-1916, l'école de garçons du Champ de Manoeuvres a reçu le nom d'école Chazot (Délibération du Conseil Municipal du 9 janvier 1920). »
4 Ko
retour
 

- Qui était M. Chazot, instituteur? A l'attention de l'équipe de la chronique (l'algérianiste n° 122/188).

Le 9 janvier 1920, le conseil municipal décide d'attribuer à l'Ecole du Champ-de-Manoeuvres, le nom de l'instituteur Chazot qui en fut le directeur pendant trente-sept ans. M. Julien Chazot naquit à Aubais (Gard) le 7 décembre 1851. Pendant la guerre de 1870-1871, il servit dans les troupes irrégulières qui défendirent Dijon, sous les ordres de Garibaldi. Il vint ensuite en Algérie et, dès l'âge de vingt-sept ans, fut nommé directeur de l'école de garçons de la rue Molière, à Mustapha. Peu après, l'école du Champ-de-Manoeuvres achevée, il en prit la direction. In L'Afrique du Nord Illustrée, L'Algérie pittoresque du 27 mars 1920.

John Franklin 13 100 Aix-en-Provence
(note du site : Centre de documentation historique sur l'Algérie)

- M. Chazot était instituteur de cours complémentaire à l'école des garçons d'El-Biar, où il résidait. Son fils a été champion ou recordman de saut en hauteur à 1,97 m pour l'Afrique du Nord. Après s'être fracturé un bras il passa au saut en longueur... C'est en raison de son titre sportif que son nom aura été donné aux établissements scolaires qu'il a fréquentés d'abord à El-Biar, puis à Alger. Chazot fils était vétérinaire.

César Six 06 200 Nice

[La recherche reste ouverte car il y a non concordance de date et on a l'impression du grand-père, père et fils ! Mais nous communiquons les deux vues de groupes au questionneur]. L'équipe de la chronique.

Hier après-midi avait lieu, à l'école du
Champ de Manoeuvres, l'inauguration de la
plaque gravée à la mémoire de M. Chazot,
ancien directeur du groupe, une des plus
anciennes et des plus vénérées figures du
corps enseignant primaire algérien.

Dans la grande salle de l'école maternelle,
autour de M. Bouchon, directeur actuel de
l'école, et du personnel, avaient pris place :
M. le commandant Ferrat, représentant M.
le Gouverneur général M. le commandant
Thévenet, représentant le général Niessel ;
M. Tailliart, vice-recteur : M. Jacquard,
inspecteur d'académie ; M. Dromard, secrétaire de M. le Préfet ; M. Raffi, maire d'Alger ; MM. Grégori, ancien élève du groupe, et Fieschi, faisant fonction d'adjoints ; MM. Massia, Lovéra, Boyer, Isnard Chenon, conseillers municipaux ; MM. Redon et Dumas, inspecteurs primaires.

Dans l'affluence nombreuse qui se pressait dans la salle, nous avons noté la présence de nombreux universitaires et d'un groupe imposant d'anciens élèves de l'école Chazot.
(suite dans l'article)