ABBO, la grande Kabylie


Guides bleus Hachette, 1955.
D'Alger à Bougie, par Azazga
.
68 k. Bordj Menaïe1 (ch. de fer, p. 26), ch.-1. de canton 26.200 hab., à 24 m. d'alt. Docks de la Tabacoop ; Sté Agricole de l'oued Menaïel (tabacs).
A g., s'embranche la route D. 123, qui conduit (16 k. N.) au Cap Djinet petite station estivale à proximité d'importantes carrières de pierre. De là, la route longe la mer jusqu'à l'embouchure de l'oued Sebaou et remonte la rive g. jusqu'à (36 k.) Abbo (ou Bois-Sacré), commune de 9.700 hab. De ce point, on peut soit rejoindre la grande route à (18 k.) Camp du Maréchal (p. 275), soit, en traversant le Sebaou, continuer à suivre la route de corniche par Dellys (p. 273).
La route remonte l'oued Menaïel, affluent de l'oued Isser.
79 k. Haussonvillers (ch. de fer, p. 26), commune de 7.800 hab.à 165 m. d'alt., au débouché d'un passage entre la vallée de l'Isser et celle du Sebaou ; plantations de tabac.

ABBO :
(dépt. d'Alger puis de Tizi-Ouzou) créé en 1925 anciennement Bois Sacré. Abbo était le Maire d'un village des Alpes maritimes venu en Algérie avec une partie de ses administrés. Il fonda un centre de colonisation à Bois Sacré.


url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/abbo/abbo.htm

mise sur site : janvier 2019

Ko
retour
 
Abbo pour situer Abbo
(carte Michelin, n°172.)
  galerie d'aperçus